Conte (ou comptes) de Noël…

Le Père Noël, rompant avec son habitude de ne venir qu’en fin d’année dans nos contrées, a fait avant le jour de Noël un premier passage furtif à Lambres-lez-Douai.
Son but était de vérifier que la gigafactory chinoise de fabrication de batteries pour véhicules électriques pourrait aussi le fournir en batteries rechargeables pour ses jouets écologiques.

En traineau jusqu’en Chine…

Constatant que la question n’était pas « open » , ce grand barbu au sourire si doux a décidé d’aller d’un coup de traineau jusqu’en Chine rencontrer l’industriel chinois financeur du projet local, pour négocier un accord afin de servir ses clients, enfin ceux qui aiment les cadeaux.

Las, les Chinois (maigres par nature et montrant généralement une mine austère…), n’avaient jamais rencontré un personnage aussi replet, habillé en rouge communiste, qui se déplace comme un missile… Dans un traineau tiré par des rennes…

Un de leurs ballons espions ayant flashé le véhicule à une inquiétante vitesse supersonique, leurs services secrets, circonspects, ont immédiatement adressé une note bleue au Président chinois Xi Jinping, l’informant du projet d’arrivée d’un missile européen labellisé OTAN !

Le président chinois Xi Jinping, homme souriant au demeurant, enfin qui s’y efforce, refusa le visa, avec pour seule explication : 它不会这么做 Tā bù huì zhème zuò , ce qui veut dire en français « Ça va pas le faire » … 

Dépité, mais toujours gaillard notre homme a décidé de rentrer dans le grand Nord, préparer le Christmas-Red/Sunday.

Lauwin-Planque en vélo…

Passant par hasard à Lauwin-Planque, charmant village proche de Douai, il s’est arrêté pour constater que les bois de ses rennes n’accrochent pas sous le pont de la RD qui le traverse…
Son traîneau passé, une idée lui est venue… Pourquoi pas la caravane du Tour de France aussi ?

Apprenant, après coup, que leur village serait un point de départ d’une étape du Tour de France 2025, certains qui, sur place, croient encore au Père Noël, ont pensé qu’il tenait à remercier la municipalité pour son marché de Noël de taille King Size…

Cette explication ne tient pas après constat puisqu’il ne s’est même pas rendu à la Mairie pour l’annoncer…

Tenus à l’écart des négociations qui ont pu se tenir en catimini avec la direction de cet évènement sportif… Les habitants ont découvert dans la presse l’annonce faite à Lille par quelques sommités régionales satisfaites de leur exploit…

Pour les « Vigilants » locaux et autres oubliés de la conférence de presse lilloise, ce « cadeau de Noël » n’en est plus un… Puisque le village déboursera 300 000 € à sa livraison dans la cheminée de la Mairie (soit 15% des charges annuelles de fonctionnement)…

Tenu à l’écart aussi, comme Gayant et sa famille qui seront pourtant de sortie ce jour-là, le Maire de Douai, qui avait enfin nommé correctement son Marché de Noël jusqu’alors Douai d’Hiver, en est resté bouche bée…

Mais qui donc aujourd’hui croit encore au Père Noël ?

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec une *. Les commentaires sont mis en ligne après modération.

*